Thierry Rouquet, Président-Fondateur de Sentryo et partenaire d'Axeleo

Capture d’écran 2015-02-04 à 14.54.17

En quoi consiste l’activité de Sentryo ?
Je viens de créer Sentryo, une entreprise de cyber-sécurité spécialisée dans les réseaux industriels. Avant cela, j’ai été CEO d’Arkoon Network Security qui est aujourd’hui devenue une référence européenne en matière de sécurité des réseaux, de protection des systèmes d’information et de confidentialité des données. Nous l’avons revendue en 2013 à Cassidian CyberSecurity, filiale d’Airbus Defence & Space. Sinon je suis également administrateur à l’AFDEL ainsi que du Cluster Edit.

Tu es aussi membre de la réserve citoyenne de cyber-sécurité, peux tu nous préciser son rôle ?
Il s’agit d’une initiative du Ministère de la Défense pour la sécurité numérique de l’État. Cela consiste surtout à faire de la prévention et tenir au courant des risques que peut représenter une cyber-attaque ou un problème d’ampleur dans les réseaux informatiques français. Aujourd’hui le but de cette réserve est surtout éducatif et préventif.

Et avec toutes ces activités, qu’est-ce qui t’as amené à devenir partenaire d’Axeleo ?
C’était un choix assez logique par rapport à mon parcours. Je suis entrepreneur depuis 20 ans, donc je souhaite également partager cette expérience de l’entreprise que j’ai pu acquérir. Je pense que l’on peut résoudre beaucoup de problèmes par entrepreneuriat. Pour répondre à la crise économique,  les solutions viendront, selon moi, principalement d’initiatives privées et non de l’Etat. Ensuite comme pour tout projet, il y a également l’aventure humaine et l’envie de créer encore quelques chose de nouveaux. Axeleo, en plus d’accélérer des startups, fédère un bon nombre d’entrepreneurs spécialisé dans le numérique. L’union de tous ces entrepreneurs est une énorme valeur ajoutée tant pour le tissu économique régional et pour l’ensemble du secteur.

En tant que partenaire, quel rôle as-tu au sein de l’accélérateur ?
Pour moi, l’ambition est de voir Axeleo devenir un accélérateur de référence en France et en Europe. On met en place un nouveau modèle économique, on invente véritablement quelques chose. Aujourd’hui on doit se « massifier » pour avoir un réel impact économique et social tant au niveau local que national. Si je suis autant intéressé par ce projet, c’est par ce qu’il est ambitieux et public et pas confidentiel, il y a une réelle volonté d’ouverture.

Y a t-il un domaine, ou un champ de recherche qui t’intéresses particulièrement hormis la cyber sécurité ?
Pour moi le plus intéressant reste la convergence de tous les domaines du numérique. Le big data, la cyber-sécurité, l’internet des objets etc. C’est en croisant ces disciplines que l’on sera capable de créer de véritables innovations. Avec du recul on se rend compte que tout est possible, mais il faut s’y mettre. Je suis particulièrement intéressé par les démarches d’industrie « 4.0 » que l’on voit s’exercer en Allemagne. Le but est d’ouvrir un champ de réflexion sur ce que sera le secteur industriel demain. La France est en retard sur ce point là même si l’on peut observer une réelle dynamique ces dernier temps.

Un conseil pour les futurs entrepreneurs ?
Je pense que l’une des principales clés du succès réside avant tout dans le choix de ses associés. Il faut être capable de réunir les compétences, le savoir-faire et le savoir-être, mais également des individus ayant une éthique similaire. Entreprendre c’est comme un vœux de mariage, on doit être capable de se projeter, avec ses associés, dans une vision commune.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s