Billet d’humeur : le classement des entreprises du CAC40 selon leur niveau de digitalisation

À quel point les grandes entreprises sont-elles impliquées dans la transition numérique ? C’est la question à laquelle espère répondre le palmarès eCAC40 – le classement des entreprises du CAC40 selon leur niveau de digitalisation -, qui repose sur quatre critères de notation : la culture digitale, la visibilité en ligne, l’écosystème mis en place et la maîtrise technologique. Que vaut ce classement ? Est-il fiable ? La réponse est, comme souvent, “oui, mais”…

En route pour la digitalisation ?

Tout d’abord, l’existence même de ce classement est une chose très positive. Cela prouve que la digitalisation est – enfin – dans le radar des comex des entreprises, et que l’on commence désormais à objectiver cette démarche incontournable à l’époque où la dématérialisation s’impose dans la plupart des métiers et des services. Trente-six des sociétés les plus importantes du pays qui se soumettent au questionnaire en ligne imaginé pour “Les Échos Business” par Gilles Babinet, le Digital champion de France auprès de la Commission européenne, voilà un indice sur la place qu’occupe aujourd’hui le numérique dans le paysage économique français.

Pour les entreprises pré-numériques, la question n’est aujourd’hui plus de savoir si oui ou non il faut se transformer : derrière cette évidence, les enjeux se posent en termes de stratégie, de déploiement opérationnel, d’agilité et d’engagement des collaborateurs.

De bons élèves, de moins bons…

Que nous apprend ce classement ? Qu’il existe, en matière de numérique, des “champions” (AXA – passé en un an de la vingt-deuxième place à la tête du classement (!), Engie, BNP, Société Générale et Schneider), des “bons élèves” (Vivendi, Orange, Accor, Airbus, Crédit Agricole et Publicis…) et des groupes un peu la traîne, qui n’obtiennent pas la moyenne pour cette édition 2015 (Carrefour, Total, LVMH, Bouygues, EDF, Renault, Lafarge ou encore Sanofi et Saint Gobain).

3 secteurs d’activité se démarquent particulièrement. La banque et l’assurance d’abord, puis les biens et les services industriels, et enfin l’automobile et les équipementiers. On voit également émerger quelques bonnes pratiques : big data, mentoring inversé, création d’écosystèmes de startups, développement d’une présence efficace sur les réseaux sociaux, cloud computing…

Une photographie à un instant T

Faut-il pour autant tirer des conclusions strictes et impérissables cette étude ? Non ! Il faut bien sûr relativiser ce palmarès. Ce classement est une photographie à un instant T. Dans les faits, les choses évoluent rapidement et prennent des formes variées : accélérateurs, venture, hackaton, bootcamp, M&A, learning expedition. Par exemple, Legrand obtient 9,94 sur 20 en 2015 ; le groupe avait obtenu 12,35 un an plus tôt ! Un tel classement est une interprétation en fonction de critères subjectifs.

Ainsi, pour ceux qui ne font pas partie des premiers du classement, il n’y a pas nécessairement d’urgence. La révolution digitale ne fait que commencer et les différences de maturité par secteur sont très (trop ?) importantes. En témoigne l’étude McKinsey (2015), qui met en lumière des disparités considérables entre le secteur de la construction et celui du tourisme par exemple.

Billet d’humeur : le classement des entreprises du CAC40 selon leur niveau de digitalisation

Cette enquête du eCAC40 est enrichissante, à condition de prendre un peu de hauteur. En effet, la révolution digitale d’un entreprise peut intervenir sur des temps très brefs et fructueux et de diverses manières. Cela, Axeleo le vit au quotidien, en accompagnant de plus en plus d’entreprises pour les aider à se rapprocher des startups et de leur fonctionnement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s